Financer sa formation

Quelle que soit votre situation professionnelle, des solutions de financement existent. Toutes nos formations peuvent bénéficier d'un financement par un OPCA* (Afdas, Uniformation, Agefos, Opcalia...)

*OPCA: Organisme Paritaire Collecteur Agréé

Vous êtes...

Salarié

Je suis salarié

Trois modalités de prise en charge s'ouvrent à vous :

  • à l'initiative de l'employeur : Le plan de formation de l'entreprise
  • à l'initiative du salarié : Le CIF (Congé Individuel de Formation)
  • à l'initiative du salarié avec accord de l'employeur : Le DIF (Droit Individuel à la Formation)

Depuis le 1er Janvier 2015, le CPF remplace le DIF

Agent territorial

Je suis agent de la fonction territoriale

Votre parcours de formation est géré par la collectivité qui vous emploie. Vous devez vous adresser à votre chef de service ou à la Direction des Ressources Humaines.

Demandeur d'emploi

Je suis demandeur d'emploi

Pôle emploi peut financer, sous certaines conditions, une formation professionnelle nécessaire à la reprise d'un emploi. Ainsi, un demandeur d'emploi peut bénéficier d'une formation afin d'acquérir des compétences complémentaires ou d'apprendre un nouveau métier.

Vous pouvez être informé, accompagné et aidé financièrement pour une VAE et un Bilan de compétence

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est ouvert à un demandeur d'emploi, inscrit ou non à Pôle emploi, s'il le demande et sous certaines conditions.

Autoentrepreneur / TNS

Je suis autoentrepreneur / Travailleur Non Salarié

A partir du 1er janvier 2015, il faudra avoir déclaré un chiffre d'affaires d'au moins 1 euro pour prétendre aux droits à la formation.

S'ils sont accessibles dès la première année pour les libéraux, c'est plus compliqué pour les artisans et les commerçants qui devront attendre un an d'inscription au registre des métiers ou du commerce pour y prétendre.

Cette somme est donc prélevée directement par l’URSSAF puis reversée directement à un Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) qui se chargent ensuite de reverser les fonds collectés. Les organismes auprès desquels faire votre demande de financement sont :

  • le FAFCEA pour une activité artisanale,
  • l’Agefice pour une activité commerciale,
  • le FIFPL pour une prestation de service et les professions libérales.

Intérimaire

Le suis intérimaire

Les salariés intérimaires bénéficieront d’un soutien auprès du FAF.TT

J'ai moins de 26 ans

Je suis âgé(e) de moins de 26 ans

Les jeunes de moins de 26 ans bénéficient d’autres dispositifs notamment pour des contrats de professionnalisation ou l’apprentissage, contactez la mission locale ou le CIDJ pour les découvrir

Travailleur handicapé

Je suis travailleur handicapé

Les travailleurs handicapés ont un partenaire privilégié l’agefiph

Intermittent du spectacle

Je suis intermittent du spectacle

Téléchargez directement le dossier de prise en charge sur le site de l’AFDAS. Vous devez renvoyer le dossier rempli au moins trois semaines avant le début du stage. C’est l’AFDAS qui vous indiquera après étude du dossier, le montant de la prise en charge.

Conditions d’accès

Il faut avoir deux ans d'ancienneté professionnelle et, sur les 24 mois précédant votre demande de stage, avoir cumulé au cours des 24 derniers mois le nombre de cachets ou de jours suivants :

>pour les comédiens, danseurs, chanteurs, musiciens

48 cachets pour les artistes interprètes

>pour les techniciens de l'audiovisuel

130 jours de travail ou cachets

>pour les réalisateurs ou techniciens du spectacle vivant

88 jours de travail ou cachets

Pigiste

Je suis pigiste

Journaliste pigiste de presse ou d'agence de presse, vous pouvez aussi vous former.

Contactez directement l’Afdas

Artiste-auteur

Je suis artiste-auteur affilié à la MDA ou à l’AGESSA

Téléchargez directement le dossier de prise en charge sur le site de l’AFDAS.

Vous devez renvoyer le dossier rempli au moins quatre semaines avant le début du stage. C’est l’AFDAS qui vous indiquera après étude du dossier, le montant de la prise en charge.

Conditions d’accès

Il faut être affilié à MDA ou Agessa en cours de validité, à défaut des justificatifs de revenus en tant qu’auteur de 9 000 € minimum sur les 3 dernières années fiscales.

Vous ne relevez d'aucun des dispositifs précédents...
Contactez-nous, nous vous proposerons un tarif préférentiel et un règlement fractionné.